Brasser ses propres bières chez soi, oui c’est possible !

Il y a peu, nous vous présentions les bières marseillaises. Et puis, nous nous sommes demandés, pourquoi ne pas pousser l’expérience encore plus loin avec le brassage à la maison ? Ça nous a amené plein de questions ! Comment s’y prend-on ? Est-ce facile ? Est-ce que ça vaut le coup aussi ? Et bien, toutes nos questions nous les avons posées à un membre du club qui brasse sa bière chez lui depuis quelques années. Son nom est Ben, et il est d’origine britannique (coïncidence avec le sujet ?) mais a grandit dans l’Aude, pas très loin de Carcassonne. Il a fini par atterrir dans notre belle ville pour travailler en tant qu’ingénieur dans le domaine de l’immunologie. Rassurez-vous, il nous a promis que le brassage de la bière reste à la portée de tout le monde !


Comment en es-tu arrivé à brasser toi-même de la bière ?

Après la fin de mes études, j'ai eu pas mal de temps devant moi et étant un grand amateur de bonne bières et n'ayant pas beaucoup d'argent, j'ai décidé de me lancer avec un ami fan de bières également dans l'exploration du brassage de bières. C’est comme ça que j'ai découvert un vaste univers de possibilités autant au niveau des gouts et de saveurs, ce qui a su piquer mon intrigue ! Étant donné que j'adore faire profiter mon entourage de mon travail, je me suis lancé dans des brassins d'environ 20L. J’ai eu l’occasion de brasser des bières de toutes sortes, certaines très bonnes et d'autres plus...comment dire ... expérimentales : pour dire j'ai même brassé une bière avec du houblon qui poussait à l'état sauvage dans un ruisseau pas loin de chez moi !


Comment fait-on pour brasser sa bière chez soi ?

Pour brasser sa bière à la maison, en restant assez bref, l'idée est tout d'abord d'obtenir le moût de bière (c’est le liquide qui va servir de nourriture aux levures). Celui-ci peut s'obtenir par deux manières. La méthode la plus complexe consiste à prend du grain (malt d'orge et autres) que l'on concasse et de les faire ensuite chauffer à une certaine température permettant de transformer les sucres complexes en sucres plus simples que notre petite levure va venir transformer en alcool et CO2. On obtient ainsi les bulles. La méthode la plus simple repose sur l'utilisation d'extrait de malt, sous forme liquide ou de poudre (ici tout le travail d'extraction des sucres est fait et on a du sucre concentré). Cette méthode a l'avantage de nécessiter beaucoup moins de matériel et de temps pour brasser. Cette méthode me paraît idéale pour les débutants.


On va ensuite porter le moût (sans le grain ou l'extrait dilué) à ébullition pendant environ une heure, on y ajoute à différents moments les houblons (ou autres aromates) qui donneront à la bière son goût si caractéristique.


Après ça, on le refroidit et éventuellement on rajoute de l'eau à la mixture. On met tout ça dans un fermenteur préalablement désinfecté (un sceau en plastique de qualité alimentaire de 30L fait parfaitement l’affaire) surmonté d'un petit barboteur (le dispositif qui permet d'évacuer le CO2 produit par la levure). Et on vient rajouter la levure par-dessus. On laisse ensuite cette dernière travailler environ 3 à 4 semaines.


Une fois la fermentation finie, on rajoute du sucre concentré, ce qui va créer les bulles que l’on aime tant dans la bière. Ensuite on met en bouteille et on laisse reposer une à deux semaines. Après quoi, les bières commenceront à être buvables, l'idéal étant de les mettre au frigo pendant un laps de temps. La bière étant ici vivante, elle continuera à évoluer pendant des semaines !


Brasser la bière à la maison, c'est à la portée de tout le monde ?

Pour commencer, pas besoin de gros bras ou d'une barbe de Hipster ! Une personne un minimum organisée, avec une cuisine propre, qui aime bien cuisiner n’aura aucun mal à brasser sa bière. En fait, ça n'a rien de bien compliqué ; je dirai même que ça peut être très simple. Pour les débutants, je conseillerais l'achat d'un kit à l'extrait de malt et il y en a pour tous les gouts ! Mais il est tout à fait possible de commencer avec d’autres grains. De manière générale, on trouve des kits pour débutants qui sont vraiment parfait pour s'initier au brassage.

Pour mes débuts, j'ai choisi de me renseigner sur différents forums et groupes Facebook. Ensuite j’ai commandé séparément les différents éléments qui composent les kits, de telle sorte à faire une bière qui me correspondait plus et d'acheter du matériel plus solide, car pour ma part j'étais sûr de continuer à brasser. C'était un investissement à long terme ! Mais en réalité, on n’a pas besoin d’une quantité de matériel incroyable en plus de celui contenu dans les kits : une grande casserole de plusieurs litres suffit (comme un fait tout ou une cocotte-minute de quelques litres).


As-tu des conseils pour les lecteurs qui aimeraient essayer à leur tour de brasser chez eux ?

Et bien je dirai qu’avec la bière tout est une question d'organisation, de stérilité et de patience. L'ORGANISATION avec la lecture de la recette et la préparation de toutes les étapes, il vaut mieux être préparé et ne pas se lancer à l'improviste ça évite d'avoir des moments de panique (je sais de quoi je parle, je ne suis pas quelqu'un d'un naturel organisé). BIEN DÉSINFECTER son matériel ; l'étape la plus importante, en effet : tout objet étant en contact avec le moût après refroidissement est susceptible de contaminer la bière finie s’il n'est pas bien lavé (pour vous rassurer en une 30aine de brassins ça ne m'est pas encore arrivé !) Et enfin, LA PATIENCE : quand la fermentation est lancée, il ne faut résister à la tentation et ne pas ouvrir le fermenteur avant l'embouteillage (vous ne voudriez pas qu’une bactérie dans l'air vienne gâcher vos dures heures de travail non ?!) Si vous tenez à regarder, il est possible de trouver des fermenteurs transparents (plus coûteux certes mais ça peut rajouter un coté sympathique pour les curieux de la brasse !) Enfin, petit conseil en plus, réutilisez les bouteilles de bières que vous avez acheté pour vos propres brassages, c'est économique et écologique !


Petite question concernant la bière : as-tu déjà goûté des bières artisanales marseillaises ou provençales ? Qu’en as-tu pensé ?

Bien sûr que j’en ai goûté ! Il y a de plus en plus de brasseries artisanales dans le sud. Du côté des bières Marseille j’apprécie la Brasserie de la Plaine et le Zoumai, et si on s’éloigne un peu, j’aime aussi Minot Brasserie du coté de Vitrolles, ils proposent des bières très intéressantes !

Mais mon coup de cœur le plus récent, c’est le Brewpub Keg & Can dans le 9ème. Ils ont ouvert pendant le confinement et propose une sélection de bières brassés sur place et d'autres brasseries. C'est un peu mon QG du moment, et puis il faut bien le dire, au retour des calanques c'est toujours sympa de se jeter une bière fraiche pleine de houblons !


Mathilde Gibillino